Traduction assermentée du permis de conduire algérien

La traduction assermentée du permis de conduire de l’arabe au français est indispensable pour conduire en France ou pour constituer son dossier d’échange auprès de l’ANTS. Lexicalis vous assure une traduction officielle certifiée par un traducteur assermenté, expert judiciaire près la Cour d’appel.

Nos tarifs et délais : 36€TTC sous 48h

La traduction assermentée d’un permis de conduire algérien par un traducteur assermenté, expert judiciaire près la Cour d’appel, est facturée 36€TTC pour un délai de 48h.

Les frais d’envoi varient selon la modalité choisie :

  • Envoi par email : gratuit
  • Envoi en lettre suivie en France métropolitaine : 3,60€TTC
  • Envoi en lettre suivie internationale : 7,20€TTC

Traduction du certificat de capacité

Si vous envisagez échanger votre permis de conduire algérien contre un permis français, il vous sera nécessaire de traduire également votre certificat de capacité. Il est possible de demander ce certificat en ligne via le site web du Ministère de l’Intérieur algérien

Lexicalis vous propose un service de traduction assermentée de votre certificat au tarif de de 36€ TTC sous 48h. La traduction du permis et du certificat est facturée 70€TTC sous 72h.

TraductionTarifDélai
Permis de conduire36€TTC48h
Certificat de capacité36€TTC48h
Permis + Certificat70€TTC72h

Commandez en ligne et recevez votre traduction par e-mail et dans votre boîte aux lettres

Pour faire votre demande, nous vous invitons à compléter le formulaire ci-dessous.

Veuillez vous assurer de disposer de copies numériques fidèles de votre permis. Nous recommandons fortement l’utilisation d’un scanner pour assurer la conformité avec l’original

Si vous avez besoin d’assistance pour compléter le formulaire, n’hésitez pas à nous contacter au +33651329882  +33955982861  ou par mail au contact@lexicalis.com

IMPORTANT : Les informations doivent être saisies en lettres françaises comme il est démontré dans les exemples. Les données saisies doivent correspondre fidèlement à celles inscrites dans le document original, sans ajout ni omission.

Questions fréquentes sur la traduction du permis de conduire algérien

Pourquoi faire appel à un traducteur agréé par l’État français ?

Pour conduire en France ou demander l’échange de votre permis contre un permis français auprès de l’ANTS, vous devez faire traduire votre permis de conduire par un traducteur assermenté reconnu par une Cour d’appel. De ce fait, les traductions faites à l’étranger ne sont pas acceptées, que ce soit pour la conduite ou pour demander un échange.

Est-il autorisé de conduire en France avec un permis de conduire obtenu en Algérie?

Oui, il est possible pour les individus non ressortissants de l’UE, y compris les Algériens, de conduire en France avec leur permis , mais sous certaines conditions. Selon la réglementation en vigueur, les résidents en France titulaires d’un permis de conduire algérien peuvent l’utiliser pendant une durée maximale d’un an à partir de leur arrivée sur le territoire français. Au-delà de cette période, l’obtention d’un permis de conduire français est nécessaire pour continuer à conduire légalement en France. Cependant, pour les courts séjours en France, tels que les vacances ou les études, il est possible d’utiliser son permis pendant toute la durée du séjour.

Le permis de conduire algérien doit répondre aux critères suivants :

  • Être valide ;
  • Avoir été délivré par le pays de résidence normale avant l’arrivée en France ;
  • Être rédigé en français ou être accompagné d’une traduction officielle en français.

Est-ce possible  d’échanger mon permis algérien à un permis français?

Un permis étranger peut être échangé contre un  permis français s’il répond aux conditions suivantes :

  1. Avoir été émis par un pays où le permis peut être échangé contre un permis français dans la même catégorie.
  2. Avoir été délivré dans l’Etat où vous aviez votre résidence principale (au moins 6 mois) par année civile en raison de liens personnels ou professionnels.
  3. Etre en cours de validité.
  4. Etre rédigé en français ou être accompagné d’une traduction officielle de l’arabe faite par un traducteur assermenté agréé par une cour d’appel. 

Si ces conditions ne sont pas remplies, vous devrez passer l’examen du permis de conduire en France.

Quelles sont les exigences pour échanger un permis de conduire algérien contre un permis français ?

  • Être en âge légal de conduire en France pour les véhicules correspondant à la catégorie de votre permis.
  • Avoir une résidence principale en France, définie comme étant un pays où vous résidez pendant au moins 185 jours par an.
  • Être en possession d’un titre de séjour valide si vous n’êtes ni ressortissant européen ni français.
  • Avoir réussi l’examen de conduite dans l’Etat où votre permis a été délivré lorsque vous aviez votre résidence principale là-bas.
  • Avoir passé un examen médical pour évaluer votre aptitude à conduire, notamment si votre état de santé implique une restriction de la durée de validité du permis.
  • Ne pas avoir été sanctionné par une suspension, un retrait ou une annulation de votre droit de conduire dans le pays où votre permis a été délivré.
  • Ne pas avoir été sanctionné en France, avant d’avoir obtenu un permis de conduire dans un autre Etat, par une annulation ou une invalidation de votre droit de conduire.

Dans quel délai la demande d’échange est-elle acceptée ?

Vous disposez d’un délai d’un an à compter de l’établissement de votre résidence principale en France pour demander l’échange de votre permis de conduire délivré en Algérie. Celle-ci est définie comme un lieu où une personne réside pendant au moins 185 jours par an en raison de liens personnels ou professionnels. Cependant, pour les individus dont les attaches personnelles se situent en France mais qui sont temporairement à l’étranger pour des études, une formation, un stage ou une mission déterminée, la résidence principale est considérée comme étant en France.

Quelle est la procédure à suivre pour demander l’échange d’un permis de conduire ?

Pour solliciter l’échange de votre permis, le processus se déroule en ligne sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS)

Lors de votre demande, il vous faudra fournir les documents requis, lesquels peuvent être soit photographiés soit numérisés. Toutefois, sachez que l’administration pourrait exiger les originaux si nécessaire. De plus, en fonction de votre situation personnelle, des documents supplémentaires pourraient être nécessaires.

Quels sont les frais liés à la procédure d’échange ?

La procédure ne comporte aucun frais, elle est entièrement gratuite.

Quels documents doivent être fournis pour demander l’échange de mon permis ?

Voici les documents requis, à fournir sous forme de photographies ou de scans :

  1. Une copie couleur recto verso du permis original
  2. Une traduction du permis.
  3. Un justificatif d’identité
  4. Un justificatif de domicile de moins de 6 mois
  5. Un justificatif de régularité de séjour en France (titre de séjour ou vignette OFII apposée sur le passeport).
  6. Un code photo et une signature numérique.
  7. Une attestation des droits de moins de 6 mois à la date de la demande, délivrée par les autorités étrangères ayant émis le permis et une traduction de celle-ci faite par un traducteur agréé.
  8. Pour les permis de de catégorie lourde, un avis médical d’aptitude à la conduite des catégories lourdes.

IMPORTANT : Tous les documents rédigés dans une langue étrangère doivent être accompagnés de leur traduction par un traducteur agréé.

Quelles sont les catégorie qui peut être échanger?

Il est possible que certaines catégories de permis étrangers ne soient pas échangeables. Vous êtes invité à consulter la liste sur le site du Ministère des Affaires Étrangères pour savoir quelles catégories sont échangeables en fonction du pays émetteur du permis.

Concernant spécifiquement le permis moto : 

SituationConditions
Permis étranger équivalent à la catégorie ASeule la catégorie A2 sera transférée, permettant de conduire des motos jusqu’à 35 kW. Pour obtenir la catégorie A, il faut posséder la catégorie A2 depuis au moins 2 ans et suivre une formation complémentaire de 7 heures.
Permis de l’UE/EEE au format carte de l’Union Européenne (directive 2006/126 de la Commission Européenne)La catégorie A peut être délivrée directement sans conditions supplémentaires.
Permis de l’UE/EEE délivré avant 2006 avec réglementation spécifique (conformément au tableau des équivalences de la décision 2016/1945 de la Commission Européenne)La catégorie A peut être délivrée directement sans conditions supplémentaires.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site service-public.fr

Est-il possible de conduire en attendant l’échange du permis ? 

Pendant le traitement de votre demande, vous êtes autorisé à conduire. Vous pourrez télécharger une attestation de dépôt sécurisée (ADS) sur le site de l’ANTS et la présenter aux forces de l’ordre en cas de contrôle.

Cette attestation est valide pendant 4 mois. Elle vous permet de conduire en attendant de recevoir votre nouveau permis, dans la limite de la période de reconnaissance de votre permis étranger.

Est-ce que la traduction assermentée de mon permis algérien sera acceptée à l’étranger ? 

En règle générale, oui, une traduction assermentée réalisée par un traducteur reconnu est généralement acceptée. Cependant, il est recommandé de vérifier les exigences spécifiques de l’Etat où vous prévoyez utiliser la traduction.

Quelle est la période de validité du permis de conduire ? 

Le permis est valide pendant 15 ans à compter de sa date de délivrance. Cependant, cette durée diffère dans deux cas spécifiques :

  • En cas de restriction médicale.
  • Pour les catégories considérées comme « lourdes », dont la validité dépend de l’âge du conducteur.

Il convient de noter que le permis délivré est un permis probatoire s’il en est de même pour le permis d’origine.

Mon permis expire bientôt, puis-je quand même obtenir une traduction assermentée ?

Oui, vous pouvez toujours obtenir une traduction assermentée arabe français de votre permis algérien même s’il est sur le point d’expirer. Cependant, il est recommandé de vérifier les exigences spécifiques du pays où vous prévoyez utiliser la traduction pour vous assurer de sa validité.